Analyses Media

Fake News : 32 000 retombées et 2 millions de mentions sur les réseaux sociaux en 6 mois

Les fake news sont toutes les fausses informations fabriquées et diffusées volontairement dans les médias et sur le web dans le but d’induire en erreur. Mais l’expression a été galvaudée et ne reflète aujourd’hui pas toute la réalité de l’univers, lui-même déjà en expansion, de ces fausses informations. Lorsqu’on parle de fake news, on désigne souvent aussi toute information incomplète, déformée ou imprécise.

Résultat : entre septembre et novembre 2023, le volume des mentions de « Fake News » ou « désinformation » sur les réseaux sociaux en France a été multiplié par 34 !

    .

Médias sociaux à la loupe

 .

L’émergence de nouveaux sujets de fake news est corrélée aux nouvelles actualités. Si certaines sont récurrentes ou rémanentes (Covid, vaccins, climat) car liés à des sujets aux développements longs ou permanents depuis les 4 dernières années, d’autres proviennent de l’actualité plus récente : c’est récemment le conflit entre Israël et le Hamas qui a enflammé les réseaux sociaux et provoqué cette hausse du volume sans précédent. Les fake news étaient jusqu’ici consacrées à 4 sujets majeurs : Donald Trump, les vaccins, le Covid et la guerre en Ukraine mais dans des proportions en moyenne 10 fois inférieures.

    .

Une propagation accélérée

 

La viralité des fake news obéit aux mêmes principes que la propagation d’informations sensibles ou crisogènes sur les réseaux sociaux : des “informations” concernant les catastrophes, la santé, des célébrités, l’injustice (ou sa perception) sociale et économique, les sujets politiques et religieux particulièrement clivants constitueront le terreau fertile d’une diffusion rapide et volumineuse.

 

La désinformation dans les médias français

 

Le sujet a également fait l’objet de 32 199 retombées dans les médias français entre mai et novembre. Au cours des six derniers mois, les articles consacrés à la question de la désinformation, aux infox et aux fake news, se concentrent essentiellement en mai, juin et octobre, des moments d’actualité importante.

Sur l’ensemble des thématiques traitées, l’enjeu principal des médias reste la mise en garde des lecteurs vis-à-vis des risques de désinformation, avec des articles qui couvrent les actualités géopolitiques, des nouvelles technologies ou encore des réseaux sociaux.

 

Téléchargez l’analyse complète en deux parties :

  • Analyse dans les médias français (Presse, Radio, TV, Web) (1er mai-15 novembre) : évolution, top médias et supports, sujets, temps forts et leviers de la médiatisation
  • Analyse sur les réseaux sociaux (1er avril-15 novembre) : domaines et sujets privilégiés des fake news, opinions sur les émetteurs et canaux

 

Vous souhaitez aller plus loin ?

Découvrez nos solutions d’Analyses Médias, Etudes et Social Listening pour les communicants.

  • Analysez les résultats de vos campagnes de communication
  • Suivez les tendances et sujets qui comptent pour vous
  • Analysez les conversations sociales sur vos marques et produits
  • Appréhendez les besoinscomportements et désirs de vos clients et consommateurs
  • Comprenez l’impact de votre stratégie et de vos activités earned et social media 
  • Démontrez la valeur de vos actions

Pour plus d’informations contactez-nous !

 

Team

Onclusive

Publié le :

Lire

La Coupe du Monde de Rugby dans les médias : bilan du premier mois de compétition

La 10e édition de la Coupe du monde de rugby se déroule en France du 8 septembre au 28 octobre 2023. C’est la deuxième fois que le pays accueille cet événement, la première fut en 2007.

 

Une très forte médiatisation

 

Au cours du premier mois de compétition – du 8 septembre au 8 octobre -, la Coupe du monde a généré plus de 50 000 retombées dans les médias français (presse online, print, Tv/radio).

Cette très forte médiatisation a permis de toucher en moyenne chaque Français plus de trois fois par jour.

La presse régionale et locale (web, print, audiovisuelle) est le principal relai de visibilité de l’événement (54% de la couverture média).

Antoine Dupont est l’incontestable figure médiatique de la Coupe du monde. Le capitaine – blessé – de l’Equipe de France a été cité plus de 10 000 fois.

 

Plus de 2,4 millions de messages sur les médias sociaux

 

La Coupe du Monde de Rugby a également généré sur 1 mois plus de 2,4 millions de messages en français sur les réseaux sociaux.

Le match d’ouverture de la Coupe du Monde de Rugby avait déjà généré plus de 100000 mentions sur les réseaux sociaux. Mais ce volume déjà important a été surpassé par la rencontre France Italie du vendredi 6 octobre avec plus de 142 000 mentions en français sur les réseaux sociaux à propos de la rencontre, des équipes et des joueurs.

 

Téléchargez l’analyse complète en deux parties :

  • Analyse du bruit médiatique : performance, exposition media globale, temps forts et leviers de la médiatisation, visibilité des joueurs
  • Analyse sur les réseaux sociaux (zoom sur la rencontre France-Italie du vendredi 6 octobre) :  comparaison avec les autres compétitions, couverture social media des différents matchs, équipes et coureurs les plus mentionnés sur les médias sociaux.

 

Vous êtes un partenaire, un fournisseur, un sponsor, ou encore une collectivité territoriale concernée par cet événement sportif ? Vous souhaitez évaluer votre exposition médiatique et mesurer votre performance ? Contactez-nous.

 

Team

Onclusive

Publié le :

Lire